Manipulation

Avant d’attraper un hamster, assurez-vous qu’il s’est rendu compte de votre présence pour l’empêcher d’avoir peur en vous sentant le saisir brusquement et de se défendre en vous mordant parce qu’il vous prendra éventuellement pour un prédateur.

Pour la même raison, ne cherchez jamais à attraper un hamster en train de dormir : réveillez-le tout d’abord en tapant délicatement sur sa maison ou en soufflant doucement sur lui. Attendez ensuite qu’il soit parfaitement réveillé pour le saisir.

L’attitude de défense typique d’un hamster effrayé consiste à se coucher sur le dos de manière à exposer à son agresseur potentiel ses longues incisives avec lesquelles il s’apprête à mordre. Vous devez alors renoncer à votre projet et retenter l’expérience plus tard, quand le petit animal se sera calmé. Un sujet manipulé chaque jour se montrera toujours docile ; à l’inverse, un hamster qui n’aura pas été touché depuis des mois sera davantage enclin à mordre.

  

Comment saisir un hamster docile

 

Un sujet docile se saisit par exemple en l’entourant avec les mains placées en coupe sous lui. Dans la mesure où l’animal pourrait aisément tomber par terre ou se jeter dans le vide, il faut toujours veiller à ne pas le soulever trop haut. L’idéal consiste à le manipuler assis par terre ou au-dessus d’une table, de façon qu’une chute éventuelle ne lui fasse pas de mal.

On peut également attraper le hamster en l’entourant d’une main et en le posant dans le creux de l’autre, tandis que la première refermée en coupe sur l’animal l’empêchera de tomber. Quand ils sont dociles, la plupart des hamsters se portent en encerclant simplement leur corps d’une main, sans jamais trop serrer le thorax.

Plus le petit rongeur sera manipulé souvent, plus il deviendra docile, à condition d’agir avec délicatesse et de le libérer dès qu’il manifeste des signes d’impatience. Un hamster traité rudement considère vite cette opération comme une expérience désagréable et réagit en mordant la main qui essaye de l’attraper.

Comment saisir un hamster récalcitrant

Une prise plus énergique, réservée à un sujet mordant ou destinée à immobiliser un hamster pour l’examiner, consiste à l’attraper par la peau du cou, en le saisissant fermement avec les doigts au niveau de la nuque. Ce mode de préhension requiert une certaine expérience, car si on ne saisit pas assez de peau, le hamster parvient à se retourner et à mordre, et si on tire trop sur la peau, on risque d’abîmer les yeux.

Inutile de dire que le hamster n’apprécie pas beaucoup ce genre de traitement, qu’il faudra donc adopter occasionnellement et uniquement en cas de besoin. Il existe un moyen beaucoup moins stressant d’attraper les sujets qui mordent ou qui se sauvent lorsqu’on essaye de les prendre : il suffit de les pousser à entrer dans une petite boîte ou un tube en carton, que l’on obture ensuite avec la main. On peut ainsi les retirer aisément de leur cage, quand l’heure est venue de la nettoyer, par exemple, et les placer dans un autre récipient.

 

30 votes. Moyenne 4.40 sur 5.

×